Compte rendu intersyndical de la session de printemps 2017 de la Section 32 « Mondes anciens et médiévaux » du Comité National de la Recherche Scientifique (CoNRS)

lundi 17 juillet 2017
par  Administrateur

PDF - 201.8 ko
Compte Rendu complet - CN CNRS 32 Session printemps 2017

La session de printemps 2017 de la Section 32 s’est déroulée les 21 et 22 juin 2017.

Étaient présents : Philippe BARRAL ; Dany BARRAUD ; Marie BOUHAÏK GIRONES ; Matthieu CASSIN ; Raphaëlle CHOSSENOT ; Rita COMPATANGELO-SOUSSIGNAN ; Marie-Laure DERAT ; Thomas DESWARTE ; Bernard GRATUZE ; Ivan GUERMEUR ; Caroline HEID ; Frédéric HURLET ; Marie-Christine MARCELLESI ; Mohamed OUERFELLI ; Laurent SCHNEIDER ; Anne-Marie TURCAN VERKERK ; Catherine VERNA ; Émilie VILLEY ; Jean Baptiste YON.

Excusés : Marie-Jeanne OURIACHI et Alexandre TESTE.

- Mardi 21 juin, la section a reçu M. Patrice BOURDELAIS, directeur de l’InSHS, accompagné de M. Fabrice BOUDJAABA, Directeur-Adjoint Scientifique (DAS) en charge de la section 32.

Entretien avec Patrice Bourdelais (PB)

Patrice Bourdelais fait état du bilan mitigé du concours 2017, il relève que les synergies avec la direction n’ont pas fonctionnées cette fois-ci.
Il évoque notamment le poste « colorié/fléché » de Directeur de recherche 2e classe (DR2) « Méthodes quantitatives, modélisation et simulation en Archéologie » en précisant qu’en qualité de membre du jury d’admission il est soumis à un devoir de réserve et ne peut donc commenter ou donner des détails sur les choix opérés par ce jury.

Remarque de R. Compatangelo Soussignan : le CNRS doit faire de la publicité lorsque des postes de ce type sont mis au concours.

Réponse de PB : il faut savoir que si on devait rediscuter d’un poste de ce type, il faudrait mobiliser les réseaux internationaux et choisir quelqu’un qui permettrait d’apporter de la compétence spécifique dans nos laboratoires.

Remarque de L. Schneider : le renouvellement de la section nous a conduit à découvrir très tardivement ces coloriages (fin septembre 2016) et la section avait alors fait part de ses réserves et de ses inquiétudes, en particulier sur un des trois coloriages qui lui paraissait prématuré. Il faut surtout remarquer que la pression générale était très forte : il n’y avait que 5 postes de CR mis au concours contre 8 les quatre années précédentes et pourtant les départs à la retraite sur la section demeurent plus élevés que le niveau des recrutements : 10 départs cette année et 15 l’an prochain.

PB : mon engagement – et François-Joseph RUGGIU (directeur de l’InSHS à compter du 01/07/2017) le partage – est d’allonger la période de remplacement avec un lissage ; la période pendant laquelle on va maintenir cette pratique va encore se prolonger un peu.
...


Annonces