Compte-rendu intersyndical de la réunion plénière du 2 juillet 2013 du CS InSHS CNRS.

lundi 12 août 2013
par  Administrateur

Conseil scientifique de l’Institut des Sciences humaines et sociales du CNRS. Réunion plénière du 2 juillet 2013. salle Alfred Kastler, Campus Michel-Ange à Paris


Compte-rendu intersyndical

SNTRS-CGT, SGEN-CFDT, SNCS-FSU et Snesup-FSU

[avec commentaires syndicaux en italiques]


Points de l’ordre du jour rapportés dans ce compte-rendu :

Matin : séance ouverte avec présence de la direction de l’InSHS et des représentants des sections.

1/ Discours de politique générale de Patrice Bourdelais, directeur de l’InSHS

2/ Débat sur la préparation du « rapport de prospective », en présence et avec les représentants des sections.

Après-midi : séance restreinte aux seuls membres du CSI

3/ Poursuite de la discussion sur le rapport de prospective.

Compte-rendu complet :

PDF - 33.2 ko
CR intersyndical réunion 2/07/2013 CS InSHS.

Résumé de la session :

La session du CSInSHS du 2 juillet 2013 s’est déroulée sur un seul jour.
Son objectif était double : avancer la discussion et la rédaction du « rapport de
prospective » que nous nous étions engagé à faire avant la fin de la mandature ;
discuter avec la direction de l’Institut et les présidents de sections des questions
de « coloriage » sur les postes ouverts au concours.

Sur le premier point, la discussion tant le matin avec le directeur de
l’InSHS et les représentants des sections que l’après-midi en interne a permis
d’affiner et préciser le texte élaboré en commun auparavant.

Concernant la question des postes ouverts au concours, le CSI avait déjà
insisté lors de ses précédentes sessions de 2012 et 2013 sur la nécessité de
débattre (et ne pas être seulement « informé ») avec la direction des profilages
de postes (blancs, coloriages, fléchages), tant sur le fond que sur les modalités et
leurs effets, positifs et négatifs, à court et à long terme. La discussion n’a pas été
réellement possible d’avancer substantiellement sur le sujet dès lors que la
procédure de négociation des coloriages avec les sections n’a pas commencé. Le
CSI demande qu’elle ait lieu en septembre, quand les propositions seront sur la
table pour toutes les sections et avant que les décisions soient arrêtées. La
discussion a donc plutôt porté sur les principes et elle a permis de souligner
combien l’équilibre des postes « coloriés » par rapport aux postes ouverts
« blancs » est défavorable en SHS. La direction de l’institut n’a pas été en
mesure de justifier ses objectifs de 50% de coloriage.



Annonces