Recommandations du CSI INEE du 08/02/2013

jeudi 14 février 2013
par  Administrateur

PDF - 109.6 ko
Version PDF

RECOMMANDATION 1 (interdisciplinarité et bibliographie)

L’accès aux bases de données bibliographiques de l’INIST est fonction de l’institut CNRS de rattachement des laboratoires, et par là même très généralement limité à une unique base (bibliovie, biblioplanete). Ceci entrave considérablement l’activité des chercheurs, notamment de l’INEE, qui travaillent de plus en plus à l’interface entre disciplines et de différents instituts.

Le Conseil Scientifique de l’INEE recommande donc qu’un accès unique et complet à l’ensemble des bases de données bibliographiques soit une règle générale et souhaite que les directions du CNRS et des instituts oeuvrent très rapidement dans ce sens.

RECOMMANDATION 2 (interdisciplinarité opérationnelle)

CS CNRS : L’interdisciplinarité ne se limite pas au CNRS aux actions de la Mission pour l’interdisciplinarité. Elle est au coeur d’un certain nombre d’UMR dont les thèmes de recherche se rattachent scientifiquement à plusieurs instituts du CNRS.
Les règles administratives internes au CNRS font que les UMR ne peuvent pas appartenir à plus d’un institut. Ceci a des conséquences tant du point de vue de leur soutien que de leur vie scientifique au quotidien et constitue un frein à l’interdisciplinarité. Le CS déplore que le CNRS apparaisse ainsi comme dix instituts distincts, alors que souvent les partenaires universitaires soutiennent parallèlement les croisements disciplinaires entre et au sein des UMR.
Cette contradiction nuit à l’action du CNRS et à son image dans le milieu scientifique. Le CS recommande que le CNRS élabore avec ses partenaires des modalités de soutien des UMR concernées permettant l’intégration de cette dimension transversale par les différents instituts.

Les laboratoires de l’INEE sont très concernés par l’interdisciplinarité. Le CSI INEE réuni le 8 février 2013 a pris connaissance de la recommandation du Conseil scientifique du CNRS et apporte son soutien entier à la démarche consistant à développer une dimension transversale inter-instituts.

RECOMMANDATION 3 (situations créées par les CDD générés par le financement de la recherche par projets)

A plusieurs reprises, le CSI-INEE a dénoncé les conséquences néfastes du mode de financement sur projets pour les laboratoires, sur la recherche à long terme et sur les personnels. En quelques années d’existence, les agences de financement, en particulier l’ANR, ont produit des milliers de CDD dans les unités.
Le CSI-INEE constate que le recours à des CDD touche toutes les catégories de personnels, chercheurs et IT, sur des activités ‘coeur de métier’ et de soutien à la recherche, toutes indispensables. Des nombreuses fonctions pérennes dans les laboratoires sont assurées par des personnels en CDD, ce qui souligne la pénurie de postes statutaires.
Pour ces raisons, le CSI-INEE réaffirme que les besoins scientifiques des laboratoires sont tels que la stabilisation des personnels dans le cadre de la loi Sauvadet (CDIsation et titularisation sur concours réservés) doit se faire en plus des postes frais. Le blocage des renouvellements de contrat des CDD de plus de 3 ans, doit être levé. La restitution de la masse salariale de l’ANR au CNRS (et aux autres organismes de recherche) serait un début de choix politique allant dans le sens d’un développement des moyens humains dont la recherche publique a un impérieux besoin pour lui permettre de conserver et de développer tous les champs de la connaissance.

RECOMMANDATION 4 (perte récurrente de postes statutaires)

Chaque année, un nombre important de postes (environ 170 / an) ne sont pas rendus au CNRS, suite au départ des agents (prise d’autres fonctions, décès). Cette perte de postes affecte fortement les capacités de recrutement et de renouvellement des personnels. Cette situation est particulièrement critique dans les circonstances actuelles du fait du faible nombre de postes ouverts aux concours. Le Conseil Scientifique de INEE recommande que le CNRS puisse obtenir la conservation de ces postes, indispensable au maintien du potentiel humain de l’organisme.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Recommandations du CSI INEE du 08/02/2013

Annonces