Pour nous, non c’est non, déclaration des syndicats SNCS/FSU et SNTRS/CGT de l’Inria, décembre 2009

vendredi 18 décembre 2009
par  web.inria

La PES est une mauvaise réponse à un vrai problème : pour nous, non, c’est non. Déclaration des syndicats SNCS/FSU et SNTRS/CGT de l’Inria.

La pétition contre la prime d’excellence scientifique (en ligne sur l’Intranet Inria (accès restreint) ici, texte aussi disponible ) lancée sous la houlette du SNTRS et du SNCS a été signée par 340 personnes, dont 35% des CR et DR de l’Inria. Elle démontre une forte opposition à l’individualisation croissante que nous subissons dans nos métiers. Nous savons que cette individualisation est une des causes de nombre de symptômes - perte de sens de notre métier, course aux contrats à court terme, course à la communication, sentiment accrû d’urgence -, qui sont des obstacles à une recherche de qualité, qui demande du temps, de la continuité, de la liberté de pensée, de la diversité. Nous savons aussi que certains salaires sont très bas, ce qui ajoute une autre pression, liée à la simple recherche d’une qualité de vie décente. Enfin, nous savons que nombre d’entre nous n’ont pas la chance d’avoir un statut de fonctionnaire, et galèrent de CDD en CDD, ce qui est une source de pression supplémentaire.

Pour nous, non, c’est non. Nous déclarons que nous boycottons la PES et appelons nos collègues à ne pas soumettre de candidatures, pour toutes les raisons ci-dessus et parce que nous ne voulons pas travailler dans une ambiance néfaste où certains seraient désignés par d’autres comme les plus excellemment excellents. Pour nous, refuser de participer à la mise en place de la PES, qui se fait à l’Inria de façon précipitée et sans une réflexion approfondie sur sa nature et ses conséquences, est une question de cohérence et de dignité.

Suite aux discussions passionnées entre collègues de l’Institut, nous sommes conscients que certains de nos collègues choisiront néanmoins de candidater, animés par l’envie de reconnaissance professionnelle ou simplement par le besoin de moyens pour vivre mieux. Nous savons aussi que d’autres opteront pour une candidature de protestation, avec des stratégies collectives de partage de la prime, ou encore de reversement à des associations diverses.

Nous proposons de recenser toutes les initiatives de protestation. Que vous boycottiez ou que vous soumettiez une candidature de protestation, merci d’envoyer un message à christine.eisenbeis@inria.fr, les initiatives de protestation seront recensées ici et les boycotts seront recensés dans ce texte.

Voir aussi tous les textes de protestation à l’Inria.


Annonces