Motion PES de la CE Inria, 17 septembre 2009

samedi 12 décembre 2009
par  auteur.inria

La commission d’évaluation réunie le 17 septembre 2009 exprime de fortes réserves sur le dispositif
de prime d’excellence scientifique, ainsi que sur les modalités de sa mise en oeuvre prévues au sein
de l’INRIA.
Les incidences d’une individualisation forte des rémunérations sur le modèle INRIA, largement fondé
sur le travail de groupe, sont tout particulièrement pointées. Des effets pervers individuels d’une
telle rémunération ont également été mis en avant : par exemple, l’obligation d’enseignement rend
complexe la mobilité vers le privé ou à l’international.
La commission recommande de prendre le temps d’une réflexion sur tous les aspects de cette prime,
ainsi que d’une consultation plus large avant toute mise en oeuvre du dispositif.


Annonces